Gâteau de Marrons

Par le Gourmet Végétarien:
22
Cet article va vous dévoiler une recette “dangereuse”… je décline toute responsabilité quant aux addictions qu’elle peut générer !    ;-)En tous cas pour moi, dès qu’il y a des marrons (en réalité je devrais dire des châtaignes), j’ai du mal à discerner entre ce que ma satiété suggère normalement et ce que ma gourmandise exige pour la circonstance … les gourmetsont tout de même le droit de faire des écarts de temps en temps, non ? !Voici donc une recette familiale d’un délicieux gâteau de marrons (merci St Bonnet!) qui peut également, lorsque c’est la période, constituer une succulente Bûche de Noël (il suffit alors de choisir un moule ad hoc au lieu du moule à baba que j’ai utilisé ici).
Pour 6 à 8 personnes (Préparation environ 50’, à faire la veille et laisser au réfrigérateur)
  • 1 kg de Châtaignes entières épluchées (pour éviter bien du travail, j’utilise des châtaignes surgelées qui conviennent parfaitement)
  • 220 g de Beurre salé
  • 1 gousse de Vanille
  • 1 l de Lait entier
  • environ 4 cuil. à soupe de Sucre en poudre (ajuster selon les goûts)
  • 1/2 plaque de Chocolat Noir pour le nappage 

Mettre les marrons dans une casserole, les recouvrir de lait, ajouter la gousse de vanille préalablement fendue et laisser à feu doux jusqu’à ce qu’ils soient cuits (avec les châtaignes surgelées précuites, j’ai dû laisser environ 12’ après ébullition)

Lorsqu’ils sont cuits, retirer les marrons avec une écumoire puis les passer au presse purée au dessus d’un grand bol ou saladier, dans le fond duquel  on aura préalablement disposé le beurre salé coupé en petits morceaux.

Ajouter tout ou partie du lait de cuisson de manière à ce que la consistance finale soit celle d’une purée épaisse (ça ne doit pas être trop fluide).

Ajouter alors le sucre et remuer : sucrer un petit peu plus que ce que votre goût indique car quand la préparation aura refroidi, ça paraitra moins sucré.

Tapisser l’intérieur du moule de film plastique (ce sera plus facile à démouler ensuite) puis verser la préparation encore chaude dedans.

Laisser refroidir, recouvrir de film plastique et placer l’ensemble au réfrigérateur jusqu’au jour suivant.

Le lendemain, 3 ou 4 heures au minimum avant de servir, démouler dans un plat, retirer le plastique et procéder au nappage avec du chocolat :

Dans une casserole, faire fondre une demi-plaque de chocolat noir dans un peu de lait (4 cuil. à soupe) puis remuer constamment à la cuillère en bois jusqu’à obtenir une préparation lisse, sans grumeaux.

A l’aide d’une spatule, procéder au nappage du gâteau. La couche de chocolat ne doit pas être trop épaisse.

Laisser refroidir le chocolat puis placer le gâteau au réfrigérateur (si comme suggéré vous faites cela 3 ou 4 heures avant de servir, le chocolat aura eu le temps de durcir).

C’est maintenant le moment de la récompense … vous servez et vous dégustez!

Mmmmm, ce n’est peut-être pas ce qu’il y a de plus diététique mais comme vous êtes gourmet et raisonnable, vous pouvez vous le permettre : je suis impatient de connaître votre avis ! :-)
Vous pouvez également préparer de délicieuses Verrines de châtaignes au chocolat et chantilly, c’est plus rapide à faire et c’est quand même exquis …
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • StumbleUpon
  • Pinterest
Gâteau marrons servi

Gâteau de Marrons

Email This Post
Download PDF

COMMENTAIRES (22)

  • Ika Le Lièvre |

    Il me tarde de tester,j’en salive d’avance!!!

    Répondre

    • Philippe Schell |

      Je peux t’assurer que c’est vraiment excellent !!!
      Bises et à très vite ! :-)

      Répondre

  • Bernadette GILBERT |

    Sais-tu ce qu’on dirait, ici, au Québec, en voyant ta recette : « Asti c’que ça a l’air cochon, écoeurant ! »… Je ne peux rien dire de mieux en français de France !
    Ce n’est pas l’addiction que je craindrais, mais ce que disait ma grand-mère : « une minute dans la bouche, une heure dans l’estomac et toute la vie dans les fesses ! ». Pourtant, je suis bien d’accord avec toi : on a droit aux écarts, surtout quand ceux-ci nous font secréter une dose supplémentaire d’endorphines, ces merveilleuses hormones du bien-être !!!
    Menu de Noël ? Bûche de marrons !!!

    Répondre

  • Agat |

    Je découvre ce blog avec cette recette, et c’est sur que je vais la tenter.
    En tout cas magnifique blog avec des recettes qui donnent vraiment envie !

    Répondre

    • Philippe Schell |

      Merci Agat pour ton commentaire très sympa, n’hésite pas à me contacter en cas de besoin !
      @ Bientôt j’espère !

      Répondre

  • Sylviane |

    Bonjour Philippe,

    Cette recette m’a ramenée bien des années en arrière car la première bûche de Noël dont je me souvienne était une buche aux marrons. Il n’existait pas de surgelés à l’époque et maman avait passé un temps fou à les cuire les éplucher etc etc.

    Quel régal ! Je ne crois pas avoir jamais dégusté une telle bûche de Noël depuis. Ah chacun a sa madeleine moi c’est ma bûche.

    Que de souvenirs avec cette recette me sont revenus … donc merci à toi et aux châtaignes même si comme le dit Bernadette « Asti c’que ça a l’air cochon, écoeurant  » croyez-moi c’est rudement bon et tant pis pour le régime

    Répondre

    • Philippe Schell |

      Chère Sylviane,

      Merci pour ton commentaire et, comme tu le sais … je comprends ô combien l’affection que tu porte aux châtaignes ! :-)
      Je suis heureux de te rappeler des souvenirs que, principalement j’espère doux !
      Bien amicalement à toi et à bientôt !

      Répondre

  • François Porte alias Perry25 |

    Pour sûr je vais l’essayer. Voilà une occasion de changer de recette pour réaliser une buche de Noël en adaptant la forme.

    Merci de continuer à nous donner encore de succulentes idées.

    Répondre

    • Philippe Schell |

      Merci François pour votre commentaire encourageant … je vais donc continuer ! ;-)
      Cordialement !

      Répondre

  • Verrines de Châtaignes |

    [...] « fans » des Châtaignes, je vous suggère également d’essayer mon Gâteau de Marrons … Humm c’est bon-on-on ! {lang: 'fr'} Cette entrée a été publiée dans [...]

    Répondre

  • Nathy78 |

    Incroyable ! C’est le gâteau allemand que me faisait ma mère quand nous étions gosses ! C’est tout bonnement un délice pur. Dommage qu’on ne soit pas à la bonne saison, j’aurais préparé cela ce we !

    Répondre

    • Philippe Schell |

      Bonjour Nathy,

      Quelle chance tu as d’avoir connu ce délice dès ton enfance !!! Tu te rends compte, moi, il a fallu que j’attende la maturité pour ça : que de temps perdu !
      ;-)
      A bientôt !

      Répondre

  • Blog de Tapas, Gâteaux en Espagne |

    Salut,

    Votre recette est hiper appétissante! Et les photos vraiment superbes!!! Merci beaucoup de la partager. Moi, j’adore ce dessert, sauf que la recette de gâteau au chocolat et marrons que j’utilise est un peu différent. Cependant, le résultat est aussi très bon et la présentation est assez jolie.

    Encore merci pour votre recette. J’essayerai cette version ce weekend ! À très bientôt!!!

    PS. Une question, avec votre recette, le goût des marrons est plutôt intense ou doux? Moi, j’adore quand c’est intense :D Et une deuxième question encore, le gâteau est très difficile à démouler? (e peux utiliser des verres comme moule par exemple?)

    Répondre

    • Philippe Schell |

      Hola Soraya,

      Muchas Gracias por tu visita, y tu postre tambien parece exquisito ! ;-)
      Pour répondre à ta question, je trouve que le goût des marrons est à la fois intense et subtile … miam !
      Par ailleurs, pour le démoulage, je te recommande vivement l’utilisation de film plastique, donc, sous cette condition, tu ne devrais pas avoir de problème si tu utilises des verres…
      Bien à toi ! Hasta pronto !
      Philippe

      Répondre

  • Claire Au Matcha |

    Oh mon dieu, ce dessert a l’air monstrueusement bon, pour la fanatique de châtaigne que je suis! Je l’essaye dès que possible!

    claireaumatcha.blogspot.fr

    Répondre

  • joe |

    Les chataignes, j’avoue mon pêché mignon sous toutes ses formes…
    Je profite de ce week end automnal à Paris, pour le tester en grande pompe devant une assemblée de 15 paires d’yeux écarquillés..mais une petite question, peux t on cher Philippe, se servir d’une excellente purée de chataignes en bocal? Je n’arrive pas à trouver des chataignes fraiches dignes de ce nom sinon à un prix à se décrocher la machoire .)
    merci de ta réponse, et standing ovation pour ton blog sans pareil

    Répondre

  • Philippe Schell |

    Bonjour Joe, bravo pour ta gourmandise et ton enthousiasme !
    Tu ne trouves pas des châtaignes épluchées en sachet ? Je n’en ai pas achetées depuis l’année dernière.
    Je crains qu’avec la purée de châtaignes, le mélange soit trop fluide … ou alors tu « gélifies » un peu en utilisant 1,5 c. à café d’agar-agar que tu dilues bien et mélanges bien 1 à 2 minutes avant la fin de la cuisson, ensuite tu laisses refroidir … je ne te garantis pas le résultat mais c’est une idée ! ;-)

    Répondre

  • Cécile |

    je m’apprête à réaliser ton délice pour le réveillon de demain soir…et je suis impatiente de gouter!
    Apres le démoulage je pense réaliser de petites bouchées pour pouvoir en glacer quelques unes au chocolat et en laisser d’autres natures (maman craint que le chocolat masque le gout de la châtaigne…)
    Je te donnerai des news après dégustation!

    Répondre

    • Philippe Schell |

      OK ma chère Cécile ! ;-)
      Je suis content d’être avec vous au travers de cette petite douceur diététique :-)
      Bisous !!!

      Répondre

  • Cecile et Françoise |

    Ton gâteau est un délice et a fait l’unanimité!
    La texture est divine et le goût du marron ressort bien.
    Personnellement je préfère sans chocolat mais il y a eu des amateurs de glaçage (surtout au moment du café)
    C’est la meilleure des recettes de gâteau aux marrons que j’ai testée. Adoptée!!!!

    Répondre

    • Philippe Schell |

      Merci Cécile et Françoise pour votre commentaire ! <3
      Quel bonheur de savoir que, au travers de ce gâteau, une partie de moi était avec vous: recevez toute mon affection !

      Répondre



Commentaires